J’aime voir chaque nouvelle année qui commence comme un nouveau départ. On remet les compteurs à zéro, on fait un reboot général, on oublie les petits tourments qui ont pu nous alourdir, on tourne la page. On prend une grande inspiration pour repartir, plein de bonnes attentions et de bienveillance, sur une page blanche où tout est à écrire. Où tout est possible.

A nous de définir dans quelle direction on veut mettre les voiles.

Je ne prends pas de résolutions de début d’année. Je les ai remplacées depuis un bout de temps par une liste d’envies. Janvier est dédié à la réflexion sur ce qui me fait envie, ce qui m’intéresse, ce qui me ferait plaisir, ce qui me fait rêver, ce qui m’importe vraiment, ce qui va compter pour moi dans cette année qui commence, dans tous les aspects de ma vie.

Quels endroits ai-je envie de découvrir ? Quelles nouvelles choses ai-je envie d’apprendre ? Quelles disciplines vais-je tester ? Quels voyages me font rêver? mais aussi : De qui vais-je m’entourer ? Quelles sont les personnes qui me font du bien et que je veux voir plus souvent ? Quelles sont les relations que j’aimerais faire grandir ? COMMENT ai-je envie de vivre cette année ?

Certaines envies s’imposent rapidement car elles sont là depuis longtemps ; d’autres émergent au fil des jours. Il y a de « petites » envies faciles à assouvir, et d’autres qui impliquent des changements plus radicaux. Des envies légères et d’autres plus profondes. Sur ma liste en cours d’élaboration se mêlent par exemple: apprendre à filmer avec mon réflex, manger plus sainement, créer une newsletter pour la petite apprentie du bonheur, aller visiter la Cité du Cinéma, OSER, prévoir des weekends entre copines, méditer…

J’accueille toutes ces envies, je les note, les laisse décanter jusqu’à la fin du mois, puis je fais le tri pour ne garder que les « vraies » envies, celles qui me mettent le sourire aux lèvres ou des papillons dans le ventre. C’est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour mettre fin à la sensation d’être aspirée par l’année, ballottée de mois en mois par le quotidien et les choses « à faire ». Avec cette liste, on passe en mode actif pour reprendre (un peu) le contrôle. Juste un peu, car forcément, l’année apportera aussi son lot de surprises, d’opportunités, d’événements inattendus, de rencontres fortuites.

Poser ses envies à l’écrit, c’est déjà les faire exister un peu, les rendre un peu plus réelles, un peu plus officielles. C’est aussi faire un premier pas vers leur réalisation. Une fois que notre belle liste se tient là, toute frétillante devant nous, difficile de résister à l’ENVIE de poser la deuxième pierre, de booker ce cours de photo qui nous tente depuis longtemps, de dépoussiérer sa guitare, de lancer un Doodle pour planifier ce weekend en famille.

Depuis que je fais ces listes en Janvier, je m’étonne souvent en fin d’année de constater que j’ai réalisé la plupart de mes intentions. Beaucoup plus qu’à l’époque où je laissais mes envies vaguement flotter dans mon esprit, et encore bien plus qu’à l’époque où je prenais des « résolutions ».

Voilà pour la théorie. Si tout va bien pour vous en ce moment, vous pouvez vous arrêter là.

Pour les autres, je vais quand même ajouter quelques mots. En écrivant cet article, j’ai vu autour de moi des personnes qui commençaient l’année avec un petit blues. Moi-même, il m’est arrivé de ne pas me reconnaître dans ces lignes. Pour être tout à fait honnête, j’ai récemment été frappée par un manque aigu d’envies, alors même que j’étais en train de préparer ce post. Comment continuer à écrire sur ce sujet en me sentant légitime alors que je m’asséchais devant ma page (blanche) d’envies?

Parce qu’il n’est pas toujours évident de commencer l’année en toute légèreté, que parfois les envies ne foisonnent pas, et qu’il peut arriver que RIEN ne semble possible, je me suis interrogée: que faire quand on a l’impression de traverser un désert, sans la moindre envie rafraîchissante à l’horizon?

1) RIEN. On se détend, on accepte, on déculpabilise et on repousse la deadline. C’est vraiment pas dramatique si Janvier se termine demain et que notre liste d’envies ressemble à…pas grand chose, justement.

2) On s’écoute au maximum pour détecter la moindre de ses envies,  et on saute dessus, même si elle nous semble absolument insignifiante. Si votre envie du moment, c’est d’acheter un Paic Vaisselle au romarin, go for it. Parce que plus on s’écoute, plus on entend de choses, et plus on alimente notre machine à envies. Et entre nous, pour commencer, il est quand même plus facile de satisfaire une irrépressible envie de Paic au romarin que celle de devenir prof de yoga dans un ashram en Inde.

3) On se force un peu, on sort de sa zone de confort en allant voir une expo sur un truc dont on n’a jamais entendu parler pour aérer son cerveau et booster sa production d’envies.

4) On s’inspire en piochant dans LA LISTE de Rose:

Et si tout ça ne fonctionne pas, on se rappelle que TOUT EST CHANGEMENT. Si on n’a pas d’envie aujourd’hui, cela ne veut pas dire que l’on n’a plus d’envies dans l’absolu. Rien n’est figé, tout bouge, tout évolue. Demain est un autre jour. Des envies finiront forcément par réapparaître, à un moment ou à un autre.

Happy New Start.

  • Reply Méline 01/02/2017 at 7 h 00 min

    C’est drôle j’ai adopté la meme philosophie cette année ! Pas d’obligation de résolution, pas de stress… ce qui ne m’a pas empêché de me fixer quelques objectifs que je suis en train d’atteindre !!! Le coup de la liste par contre j’ACHETE !!! Je m’y mets dès aujourd’hui et en ferai un bilan dans 1 an. Merci pour ce blog inspirant

    • Reply Céline 01/02/2017 at 11 h 25 min

      Cool!!

  • Reply Virginie 09/02/2017 at 15 h 28 min

    Je partage ta philosophie!
    J’aime aussi mettre une intention sur mon année… Changer mes habitudes en 2016 et profiter de l’instant en 2017… avec une liste d’envies qui la complète!

    • Reply Céline 13/02/2017 at 11 h 04 min

      Profiter de l’instant, quelle belle intention…je crois que cela fait partie des clés pour être bien / mieux vivre; c’est simple et en même temps si facile à oublier…

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *