12 remèdes pour contrer un coup de déprime passagère

J’ai écrit cet article un jour où je me sentais au fond du trou, avec pour unique envie celle de m’enfouir sous la couette en position du foetus. Plutôt que de succomber à cette tentation pourtant bien séduisante, j’ai décidé de faire la liste des choses à faire pour aller mieux, comme un exutoire à mon coup de blues passager. Puis de garder cette liste bien au chaud et de la ressortir si le besoin se représentait.

  1. Dormir. Suffisamment. On a déjà tout le temps envie de dormir quand on a le moral dans les chaussettes, mais si en plus on a du sommeil en retard, c’est la cata. Ça ne veut pas dire passer sa journée au lit, mais respecter son besoin de sommeil et faire une petite sieste si on ne se sent pas d’attaque. Ça me semble être une bonne base pour mieux se remettre sur les rails.
  2. Prendre soin de soi. De son corps. Se faire un gommage, un masque, s’hydrater, se chouchouter, se faire belle, mettre des vêtements qu’on aime, même si on reste à la maison. Ou pourquoi pas prendre rdv pour un massage?
  3. Ranger. Son intérieur. Parce que faire le tri dans sa maison, se débarrasser, vider, c’est sacrément efficace pour évacuer aussi les pensées négatives.
  4. Boire. Beaucoup mais pas n’importe quoi évidemment, des trucs sains, de l’eau, des jus de fruits fraichement pressés, des infusions. Bannir à tout prix les excitants, le café, l’alcool…qui n’arrangeront rien à notre affaire.
  5. Manger. Bien. Des légumes verts, des fruits, des vitamines. Eviter ce qui est trop gras, trop lourd.
  6. Sortir. C’est la chose la plus difficile à faire quand on se sent déprimé et qu’on aimerait juste rester dans son nid douillet (et tout bien rangé, maintenant). Pourtant, si on arrive à se faire violence et à aller prendre l’air, pffff… qu’est-ce que ça fait du bien. Peu importe où: en forêt par exemple, la nature a un effet apaisant. Mais l’agitation de la ville a aussi du bon parfois. Ou aller au musée. Bref, changer d’air.
  7. Faire du vélo. Prise de distance, mise en perspective et sentiment de liberté assurés.
  8. Voir du monde. Ça aussi, ce n’est pas inné en cas de déprime passagère. L’idée d’aller voir des gens et de leur avouer notre mal-être, ou au contraire de mentir sur notre état pour faire croire que tout va bien, ne fait pas franchement envie. Pourtant, ça fait du bien à tous les coups. Ça change les idées et permet de prendre du recul par rapport à ses ruminations. A condition de bien choisir la personne que l’on va voir: de préférence, choisir une personne bienveillante, à l’écoute. Pas quelqu’un de négatif, mais pas non plus quelqu’un qui va nous dire de nous reprendre, de nous bouger les fesses…et nous faire sentir lamentable.
  9. Faire du sport. Là aussi, comme pour le 6), il va certainement falloir se forcer un peu. Pourquoi ne pas combiner les 2 avec une petite sortie footing? Le cerveau s’oxygène, la confiance en soi remonte en flèche, de nouvelles idées et envies apparaissent…
  10. Créer. Faire quelque chose de ses mains, n’importe quoi, un gâteau, un album photo, une nouvelle déco. Passer à l’action en créant quelque chose de nouveau et qui nous apporte du plaisir.
  11. Sourire. Il paraît que sourire fait du bien; on détend notre visage, on attire d’autres sourires, on réduit notre niveau de stress…ça vaut le coup d’essayer.
  12. Se rappeler que la journée n’est pas finie. Et qu’il est encore temps d’en faire quelque chose. Même si elle est bien entamée, même si on a l’impression que c’est une journée perdue, qu’il est trop tard…il est toujours temps d’initier un changement, même minuscule, pour faire quelque chose d’aujourd’hui. Cette idée ne vient pas de moi, je l’ai lue récemment dans l’article « Today is not over yet » d’Alexandra Franzen. Très inspirant.

Ce jour-là, après avoir écrit cet article (donc créé!), je me suis prise en main. J’ai appliqué sagement les points 6 et 8, je suis sortie pour aller retrouver ma copine Audrey et visiter le musée du Quai Branly. Et ça a marché! Coup de boost assuré.

Et vous? quelles sont vos astuces pour remonter la pente quand vous vous sentez un peu down?

  • Reply Clélia 31/01/2017 at 14 h 36 min

    C’est vrai que se balader, flaner dans un musée ou autre, c’est toujours une bonne idée
    De mon côté se qui me réconforte : Les câlins du Panda chéri avec lequel je vis, la musique, et une bonne tisane <3
    sinon je regarde des clips un peu loufoques qui me font rire et relativiser comme la Bamba triste de Pierre Billon ^^

    • Reply Céline 01/02/2017 at 11 h 23 min

      Ahah je ne connaissais pas la Bamba triste de Pierre Billon! j’essaierai la prochaine fois 🙂 !
      Merci!

  • Reply Au'riginalité 21/03/2017 at 14 h 23 min

    J’adore ton article, j’ai découvert ton blog grâce à ta présentation sur la Blogschool, et c’est vraiment super ce que tu fais.
    J’ai hâte d’en lire d’avantage !

    Je t’embrasse,
    Aurore / Au’riginalité du blog http://auriginalite.com

    • Reply Céline 21/03/2017 at 17 h 28 min

      Aaahh une collègue de la Blogschool 🙂 !! Merci Aurore pour ton commentaire!

    Leave a reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *